mercredi 20 juin 2012

Panorama de l'e-tourisme 2012


Les médias sociaux et l'e-tourisme en 2012


Depuis plusieurs années, le secteur du tourisme est particulièrement impacté par les médias sociaux et réseaux sociaux. Plus que jamais l’internaute partage du contenu, lit des avis, critique, recommande. L’internaute surfant pour rechercher son lieu de vacances est également concerné par ce comportement. Certains spécialistes le dénomment d’ailleurs le « touristonaute ».

Afin d’y voir plus clair, Social Media Kapital a développé le panorama de l’e-tourisme 2012. Celui-ci a pour objectif de mieux comprendre les rouages et interactions entre les réseaux sociaux, le touriste et l’établissement touristique (hôtel, restaurant, auberge, camping etc.).

Vous remarquerez, que la trame de ce panorama de l’e-tourisme 2012 s’appuie sur le visuel efficace utilisé par Frédéric Cavazza





3 phases importantes du "touristonaute" ou du e-touriste :
  • La préparation du séjour
  • Le séjour en lui même
  • Le témoignage à l’issue du séjour

En fonction de son degré d’implication sur internet , l’e-touriste sera plus ou moins actif dans chacune de ces phases  Certains s’exprimeront pro-activement en laissant des avis ou en posant des questions, d’autres seront passifs en lisant les articles qui les intéressent, mais en ne produisant aucun contenu sur le web. Ne pas produire de contenu ne signifie pas que cela est peu important pour le professionnel du tourisme. Un lecteur e-touriste se fiera aux avis et témoignages pour prendre sa décision. Il est donc important qu’il puisse trouver du contenu intéressant et bien organisé.

Pour chacune de ces phases, l’e-touriste peut  s’appuyer sur 6 grandes familles ou technologies :


 1 – Les communautés ciblées

Celles-ci regroupent des passionnés d’activités de loisirs ou culturelles. Généralement, ces communautés se composent de blogueurs, mais peuvent inclure aussi des forums spécialisés. Au sein de ces communautés,  les membres partagent leur passion et échangent potentiellement sur des bons plans et  bonnes adresses. Ils partagent également leur expérience liée à leur activité. La communauté de pêcheurs de loisirs aura tendance à partager leur dernière pêche et décrire les lieux dans lesquels ils ont réalisé leur passion : le coin, les hôtels, le poisson, le temps, l’ambiance etc. Il existe de nombreuses communautés :  les golfeurs, les veli-planchistes, les surfers, l’équitation, les randonneurs etc.

2 – Les recommandations d’amis


Cela est toujours l’élément le plus influent dans la prise de décision de l’e-touriste dans son choix de vacances. Evidemment, les avis réels sont toujours efficaces. Mais de plus en plus, Facebook interviendra avec les photos vacances partagés par ses amis. La plupart du temps, les amis mettent les plus belles photos et décrivent les lieux de manière alléchante pour donner envie.

3 – Les avis d’autres e-touristes

De nombreuses plateformes d’e-tourisme permettent aux vacanciers de laisser des avis et partager des photos : Qype, IgoUgo, Vinivi etc. Ces plateformes auront également un degré d’influence sur le choix du lieu.

4 – Le partage

Youtube, Flickr et maintenant Pinterest sont utilisés pour partager des moments de loisirs. De nombreuses vidéos Youtube ont été postés par des e-touristes afin de partager des moments de vacances. Souvent re partagés sur Facebook ou Twitter. Encourager la publication de contenu sur ces supports est essentiel pour l’amélioration de la visibilité territoriale.

5 – Comparaison de prix

Certains sites sont spécialisés dans la comparaison de prix de voyage, comme Trivago ou Kayak. Le professionnel du tourisme aura évidemment plus de visibilité s’il est inclus dans ces annuaires de prix, et pourra également ajuster son offre en pouvant mieux se positionner p/r à  ses concurrents.

6 – Plateforme de réservation

Ces plateformes sont de plus en plus incontournables et offrent des voyages clés en main et fournissent aussi leur propres plateformes d’avis : Expedia, Booking.com, Venere. L’ établissement a donc intérêt à être enregistré en bonne et due forme, sans négliger l’aspect attractif de sa fiche (photos, explication, activités etc)


 

Deux plateformes sont néanmoins devenus indispensable pour le professionnel de l’e-tourisme : Trip Advisor et Google Adresse.


Si une priorité doit être choisie, il convient de se focaliser d’abord sur ces deux plateformes incontournables dans l’e-tourisme.
  • Géolocalisation de Google utilisée sur de multiples applications et intégrant les avis d’utilisateurs
  • TripAdvisor génère plus de  50 millions de visites par mois dans le monde et permet un partage d’expérience organisé et fiable

Enfin, le dernier aspect que le professionnel de tourisme doit prendre en compte, est la variété des outils de communication que l’e-touriste peut utiliser :  l’ordinateur (plutôt pour ses phases de recherches réalisées dans le salon) mais aussi son smartphone (pour localiser un restaurant par ex) ou encore sa tablette (pour donner un avis ou partager son expérience de la terrasse de l’hôtel…)








5 commentaires:

  1. Bonjour Pierre,

    Pour faire suite à ce très bon article, j'approuve complètement lorsque tu dis qu'il est essentiel de tenir compte du support.

    Je confirme que l'ordinateur, le smartphone et la tablette interviennent à différents stades de la vie du "touristonaute" :
    L'ordinateur et la tablette pour préparer le voyage, prendre des avis etc.
    Le smartphone pour le compte-rendu en temps réel (microbloging, check-in, partage d'image, etc.) et au retour, l'ordinateur pour quelque chose de plus étoffé, plus travaillé.

    Cela pose donc la problématique de la diversité des sites et applications à utiliser en fonction de(s) l'objectif(s) recherché(s) dans la stratégie.

    Peut-être pourra-t-on par exemple offrir un espace d'expression sur sa page FB, relayer des tweets etc. d'internautes séjournant dans notre hôtel.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Votre infographie est intéressante mais il manque MonNuage :
    - 1er réseau social de voyageurs en Europe (7 pays)
    - 3M de VU et 450.000 membres actifs
    - meilleure application iPhone 2011 toutes catégories par Apple
    - 1er guides communautaires de voyage sur mobile

    Bref un positionnement incontournable sur le social travel aujourd'hui en France, dans les catégories PREPARER et TEMOIGNER.

    Tenez moi au courant :)

    Merci
    Nicolas de Dianous
    Responsable marketing

    RépondreSupprimer
  3. bonjour Nicolas,
    il manquera toujours une plateforme car la place sur le chart reste limitée :-), je vais néanmoins le caser, car effectivement Mon Nuage monte en puissance depuis sa création en 2010 et la plateforme est très agréable avec une forte activité
    Merci,
    Pierre

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Pierre,

    Bon je vais faire mon relou, mais pourquoi l'absence de Tripadvisor dans le schéma alors que tu le cite pourtant comme incontournable par la suite ? Surtout que dans les sites référents pour les avis clients tu cites du Qype et du IgoUgo (respectivement Européen et Américain) qui ne sont pas encore vraiment d'une amplitude mondiale ?

    Voilà c'était mon interrogation journalière

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Samuel, ben.. il est bien sur le schéma, et même en plein milieu pour qu'il soit bien visible. Mais à priori, c'est pas si visible que ça ! :-)

    RépondreSupprimer